EN NL
 

CÉLÉBRATION DE 125 ANS DE NOTRE PRÉSENCE À MIKALAYI

Avant le jour J, une conférence-débat a été donnée par le frère François-Xavier, Frère de Saint Joseph de Mikalayi, suivie d’un temps de divertissement où un match de football a opposé les enseignantes de nos écoles aux Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie ; et le score a été en faveur des enseignantes, à raison d’un but à zéro.
Fêter un jubilé est sûrement une grâce et une action de grâce ! Aussi sommes-nous invités à contempler les merveilles que Dieu a réalisées par la mission apostolique de ses servantes, dans la jeune mission de Mikalayi St Joseph à travers le temps.
Merci Seigneur pour tant de bienfaits dont nous sommes bénéficiaires sans aucun mérite de notre part.

JPEG - 244.4 ko

L’histoire nous raconte que cinq Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie, missionnaires ; guidées par un Père scheutiste, le Révérend Père De Deken, un de deux fondateurs de cette mission ; quittèrent le Bas-Congo en septembre 1893 pour se diriger vers Luluabourg Saint Joseph dans le Haut-Kasaï.
Partie précisément de Nemlao, un village près de Muanda / Bas Congo, le 2 septembre 1893, la caravane arriva à la mission de Mikalayi, le 20 janvier 1894 après un long et pénible voyage de quatre mois.
Quel courage… et surtout quelle foi en la divine providence pour aller comme Père Abraham vers l’inconnu, ne comptant que sur Dieu.

A leur arrivée, les Sœurs trouvèrent déjà rassemblées à la mission cent fillettes à instruire et beaucoup de malades à soigner. Cette phrase à elle seule résume toute l’activité des Sœurs dans ce milieu depuis lors.

Au fil des ans, les œuvres s’ajoutaient les unes aux autres : Lazaret où l’on regroupait les infirmes incurables et les vieillards dès 1895 ; on commençait à placer les orphelins et orphelines dans les familles chrétiennes (1896) ; la création du dispensaire ; en 1923 on construisait l’école de couture, etc. L’éducation de la fille et la promotion de la femme restait au centre des préoccupations des Sœurs.
Mikalayi organisa, sous la direction de Sœur Donat Olivier, la première école Normale pour filles. Celle-ci est l’ancêtre de l’actuel Lycée Tusadile.
Les SCJM devinrent ainsi les promotrices de l’enseignement des filles au Kasaï. La renommée de notre école normale pour filles de Mikalayi avait atteint tout le Kasaï.
Les élèves internes étaient bien encadrées, par les sœurs, celles-ci les invitaient à assister aux prières de la communauté.

Du côté médical ; on ne s’était pas simplement préoccupé des soins à donner aux malades au dispensaire et à l’hôpital, mais aussi de former du personnel médical qualifié et compétent. Ainsi l’école des infirmières (devenue I.T.M.) a fonctionné depuis 1953. Aujourd’hui, comme il y a cent vingt-cinq ans, Mikalayi reste cette ruche toujours en activité intense avec son importante formation médicale : dispensaire-maternité-centre psychiatrique-hôpital ; son centre de santé et nutritionnel.

Sur le plan d’œuvres de miséricordes, les sœurs conservent encore toutes les œuvres spécifiques à l’esprit du charisme de fondation : accueil et soins des veuves ; orphelinat organisé ; enseignement de la jeunesse.

JPEG - 104.3 ko L’histoire de Mikalayi’ mériterait à elle seule tout un livre afin de pouvoir évoquer le souvenir de toutes ces personnes : Prêtres, Frères, Sœurs, Catéchistes, fidèles croyants etc… qui y ont consacré toutes leurs énergies et leur vie à l’œuvre de l’évangélisation de la région, chacun selon la grâce de l’Esprit.

Le jour même de la célébration du Jubilé, Monseigneur l’Archevêque, étant empêché, avait délégué le Curé Doyen de la Paroisse St Joseph/Mikalayi pour présider l’Eucharistie. Ce dernier, lors de son homélie, a loué Dieu pour tant de merveilles réalisées à travers nos sœurs pionnières ; il a aussi exalté et loué le travail abattu par les Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie jusqu’à ce jour à Mikalayi. C’est grâce à ces dernières, que la vie religieuse est devenue florissante au Kasaï.

Après la communion, la Supérieure Provinciale a retracé l’historique de 125 ans de présence des Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie à Mikalayi, berceau de l’Evangélisation et de la vie religieuse au Kasaï.

JPEG - 144.8 ko Ensuite, Sœur Angélique Dikete, Assistante Générale et Déléguée de la Supérieure Générale empêchée, a rendu gloire à Dieu pour tant de bienfaits ; elle a remercié les sœurs pour leur engagement missionnaire ainsi que l’assemblée pour sa présence et son soutien. Enfin, est intervenu le moment de partager le repas dans la fraternité. Tout le monde était satisfait.
Nous signalons aussi que parmi les invités, il y avait la Supérieure Provinciale de la Province Sœur Saint Vincent de Paul et une forte délégation de nos sœurs venues de Mbuji-Mayi.
Merci au Seigneur pour toutes ses bénédictions et ses grâces.
Nous nous confions à sa Divine Providence.

Sœur Angèle BENABIABO


Dernières nouvelles

CELEBRATIONS A KIMPESE ET A LUBUMBASHI

Vêture et première profession - Mali


Veuillez inscrire votre adresse e-mail pour être tenu au courant de nos activités :