FR NL
 

LUBUMBASHI / Province St Vincent, DR Congo

3/07/2020

Comme si la pandémie du C-19 n’était pas assez grave, Lubumbashi est également confrontée à ce que l’on soupçonne être un conflit tribal. Conscient de son danger potentiel, l’Archevêque de Lubumbashi exhorte les fidèles à ne pas perdre espoir et à trouver courage et force dans le Seigneur. Sœur Béatrice Tshilemba nous donne ci-dessous un résumé de sa lettre pastorale. Une intention de prière de plus à présenter au Seigneur !

Mû par la sollicitude à l’égard de la population, partageant les mêmes souffrances et en vertu de la mission prophétique liée à sa charge pastorale, son Excellence Monseigneur l’Archevêque Métropolitain de Lubumbashi a adressé, en date du 19 mai 2020, un message aux fidèles catholiques, aux autorités politico-administratives et forces de sécurité, aux hommes et femmes de bonne volonté, intitulé : «J’ai vu la souffrance de mon peuple et j’ai entendu son cri » (Exode 3,7).

En plus de toutes les souffrances causées par la pandémie de Covid-19, la situation qui sévit dans la province du Haut Katanga en général et dans la ville de Lubumbashi en particulier est à la fois dramatique et traumatisante. Il ne se passe pas une nuit, souligne l’Archevêque, sans que l’on apprenne que des viols, des vols, des tueries et des braquages sont commis, principalement dans les périphéries de la ville où vivent des populations modestes. Pire encore, le cambriolage, le braquage et les assassinats se font même pendant la journée devant l’œil impuissant de ceux-là mêmes qui sont supposés assurer la protection de la population. 

Cette situation est source d’inquiétude et soulève quelques questions dans la population, à savoir : Qui sont ces personnes qui opèrent impunément ? Ont-elles des intentions cachées ? Quelles sont leurs sources d’approvisionnement en armes, en munitions et en véhicules ? A qui profitent tous ces crimes ?

L’Archevêque fait remarquer qu’il y a en face de la population deux ennemis redoutables : le Coronavirus et les bandits à mains armées qui apportent tous les deux l’insécurité.

Ainsi l’Archevêque invite à la vigilance et à la solidarité. Il demande à la population de ne pas perdre sa confiance en Dieu car « l’espérance ne trompe pas » (Rm 5,5) et de ne jamais oublier que « Si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les sentinelles » (Ps 127,1). « Que le Seigneur soit notre protecteur et notre soutien » (Sir 51,1-2). « Peuple du Haut Katanga, sois fort et tiens bon » (Cfr. Josué 1,7). « Que la Vierge Marie, Notre Dame de la Paix, intercède pour nous et que le Tout-Puissant protège et bénisse notre Province ! »

C’est donc un message de paix, d’espérance et de réconfort, dans cette situation désastreuse, que l’Archevêque de Lubumbashi, Monseigneur Jean Pierre TAFUNGA, adresse aux fidèles catholiques et à la population katangaise.


News Update

First Profession in the Inter-Asian Novitiate (IAN), Philippines

Perpetual Profession - Region Our Lady of La Vang, Vietnam


To be kept informed of our activities, please leave us your e-mail address :